LA DÉFI DES ROUTES AVEC CAROLINE KIDD: FRANCE, ALLEMAGNE, LUXEMBOURG

Qu’est-ce que l’amitié? Qu’est-ce que l’amitié? On commence par se tenir la main à la maternelle et cela se transforme avec le temps en quelque chose d’étonnant ou rien. Quand nous sommes petits, nous sommes croyants. Nous croyons aux contes de fées, nous croyons que maman et papa sont des super-héros, nous croyons en l’amitié. Cette amitié est puissante et indestructible. Nous croyons aux gens, nous ne connaissons que les bonnes intentions et nous esperons tout dure pour toujours.

Avec le temps, nous comprenons que les personnes vont et viennent, entrent et sortent de notre vie, tout comme l’argent entre et sort de notre portefeuille. En vieillissant, nous pouvons nous rappeler des personnes qui autrefois étaient importantes dans nos vies, mais nous ne nous rappelons pas de leur nom de famille. Bonheur, chagrin, adrénaline. Nous échangeons des sentiments et des expériences de vie avec des êtres qui se trouvent autour de nous. Beaucoup de nos amis sont des “amis contextuels”. Vous étudiez dans la même école, vous travaillez au même endroit…. complétez les blancs.

Puis, un jour, à un carrefour de vie, vous comprenez qu’ils n’ont plus les mêmes intérêts ni les mêmes objectifs que vous. Et chacun de vous prend des routes séparées. Maintenant, j’espère que je ne vous ai pas déprimé (beaucoup). Regardons le bon côté de l’amitié. Il y a des gens chanceux qui ont nourri des relations pendant des années. Ils ont fait des compromis. Il est difficile de garder le contact avec quelqu’un. Ceci est également valable pour les mariages et les relations amoureuses durables. Certaines personnes tiennent beaucoup à entretenir de très anciennes relations. Plus par habitude. Par peur de l’inconnu. Par peur de la solitude. Par peur d’être seuls avec leurs pensées. L’amitié consiste à réparer et à construire, mais que se passe-t-il si vous vous retrouvez un jour à demander de l’attention à un ami qui n’est plus votre ami?

Quand les amitiés se terminent-elles? Et quand commencent-elles vraiment?

Les années passant, il est difficile de se faire de nouveaux amis. Est-il possible que cela arrive à la trentaine?

Il est 16h20 et je cherche à me garer dans le parking souterrain de l’aéroport de Luxembourg. L’avion de Caroline a atterri à 16h10 et elle m’a dit qu’elle n’avait que ses bagages de cabine. Je suis déjà dégoûtée par mes qualités d’hôtesse. Je voulais être là quand les portes s’ouvriraient et qu’elle apparaîtrait. Je voulais filmer son arrivée. Je suis énervée . Après ce troisième tour, je vais chercher une place à l’extérieur. Qui aurait pensé que ça allait être si compliqué de trouver une place pour se garer?! Et pourquoi ai-je choisi le parking souterrain? Je connais déjà la réponse. C’est moins cher. Mais j’aime bien me poser cette question, de façon rhétorique.

Je me dirige vers la sortie du parking mais comme j’ai toujours du mal à le trouver, je me perds et j’ai la chance en même temps de trouver une place de parking. C’est la plus éloignée du terminal et je cours littéralement. J’arrive aux portes, pas de blogueuse automobile irlandaise perdue. Phew. J’essaie de faire une vidéo pour Instagram Stories mais je suis nerveuse. Et les gens semblent écouter ce que je veux dire.

Très bien. Je ne ferai plus de vidéo. Je n’aime pas du tout faire le spectacle.

Je peux voir Caroline à travers les portes qui s’ouvrent et se ferment. Je me dépêche de filmer son arrivée avec mon portable et je fais une grosse erreur. Je tiens le téléphone en position verticale. Donc, le matériel est inutile pour la vidéo principale de notre projet, parce que tout le reste est filmé en position horizontale.

Retour rapide.

Octobre 2018. Paris.

J’étais encore nouvelle dans l’industrie automobile. Je participais pour la première fois au Mondial de l’Auto. J’avais rencontré Caroline Kidd, une top blogueuse automobile basée en Irlande, en ligne, quelques mois plus tôt. Je l’avais interviewée pour mon magazine. C’est une femme que j’admire beaucoup. Je savais qu’elle serait également présente à l’événement alors j’ai pensé que c’était agréable de se rencontrer. Elle était pressée mais elle a trouvé le temps pour discuter quelques instants. J’ai bu un café gratuit que j’ai voulu payer et elle a pris un thé au lait, bien sûr. Elle est irlandaise. Elle devrait emporter une bouteille de lait dans son sac, comme le font les femmes dans les pubs pour les détergents avec les grandes bouteilles de savon liquide.

Au cours des mois à venir, nous avons continué à échanger des courriels professionnels sur la manière dont nous pouvons améliorer nos projets. Et un jour, nous avons pensé que nous devrions faire un projet ensemble. Le concept initial était une défi des routes françaises.

Elle viendrait me rendre visite, nous conduirions de belles voitures et je lui montrerais la région dans laquelle je vis. Elle devrait accomplir quelques défis et nous nous amuserions beaucoup. Eh bien, tout s’est passé comme prévu, moins les défis. Je pense que nous avons réalisé un seul d’entre eux. Nous avons en fait décidé de faire de ce projet une expérience de vie, et non quelque chose de programmé. Nous avons toutes deux beaucoup appris! Et maintenant, nos vies ont bien changé!

Retour à l’aéroport

Jeudi, juillet 2019

Dans la culture d’où je viens, les gens s’embrassent quand ils se rencontrent. Alors j’ai fait ça quand j’ai dit “bonjour” à Caroline. Mais elle n’a pas très bien réagi. Son comportement disait “enlève tes mains de moi“. Je m’étais sentie un peu gênée . Je me suis dit, Bianca, tiens tes chevaux, ces Irlandais ne sont pas aussi amicaux que toi. Ne fais pas peur à la pauvre Caroline.

Sur le chemin du retour à la maison, j’ai beaucoup parlé. Étant donné que je passe beaucoup de temps avec ma fille, je ne parle pas tant que cela à des adultes. Caroline était fatiguée, elle a beaucoup voyagé ces derniers jours et je pense que je la fatiguais encore plus, avec mes histoires sans fin. Je me suis dit, si elle ne prend pas l’avion de retour pour Dublin dans les prochaines heures, c’est une fille cool. Et elle est restée!

Malgré notre chien qui a voulu la traquer pendant tout son séjour.

Vendredi

Lancement officiel du Défi des routes françaises, en compagnie de la magnifique DS 3 Crossback, édition “La première“. Gracieusement prêtée par DS Store Thionville.

N

Nous nous sommes rendues au Château de Malbrouck, situé à proximité de la frontière luxembourgeoise. J’avais déjà testé cette superbe voiture et comme toujours, je n’avais que des choses incroyables à dire à son sujet. Nous nous sommes senties comme des princesses modernes, voyageant vers leur château 🙂 Pour en savoir plus sur ce que je pense de la DS 3 Crossback voici un article que j’ai publié sur ce sujet.

La route menant au château de Malbrouck traverse la campagne française, un paysage poétique au bord de la Moselle. Vous pouvez voir le château de loin et la vue est à couper le souffle.

Lunettes offertes par notre merveilleux partenaire, Mes Petites Binocles. Ou comme Caroline aime à dire «Les petites binocles»

J’ai affamé Caroline vendredi. Je sais, je suis une hôtesse si géniale. Nous étions souvent sur la route et je n’avais pas prévu de pause-repas pour le déjeuner.
Nous avons acheté un billet pour visiter le château, principalement pour avoir accès à son restaurant. Qui n’a pas servi à manger cette semaine-là! Alors, que faites-vous dans ce cas, lorsque vous sentez que vous allez vous évanouir mais que vous devez visiter un château parce que vous avez payé l’entrée? Vous buvez une Coca Cola. 10 minutes plus tard, nous n’avions plus faim.

C’était un jour d’orage. Le ciel était gris, le vent soufflait.

Nous étions coincées dans la tour, très haut dans le château, sous le ciel noir. Nous avions 2 options. Rester ou prendre le risque de l’inconnu. Comme nous n’avions jamais visité cet endroit, nous ne savions pas où la visite nous amènerait. Nous étions devant des escaliers et la seule chose que nous savions était qu’il pleuvait très fort.

À l’avenir, à chaque fois que je devrai prendre un risque, je me souviendrai comme nous courions sur un pont élevé, au sommet du monde, à travers les orages et la pluie…. Si vous n’avez pas ce courage, vous pouvez rater certaines expériences merveilleuses qui se transformeront en magnifiques souvenirs.

Sur le chemin du retour, nous nous sommes arrêtées à Schengen.

Caroline a été touchée par cet endroit. L’idée d’être en France. Allemagne ou au Luxembourg sur le même édifice, l’a ravie.

Il suffit de la regarder, pour voir son bonheur.

Nous avons finalement mangé vers 20 heures.

Et nous avons eu une très belle discussion ce soir-là. Nous avons débattu sur tant de sujets intéressants. Nous avons discuté nos différents points de vue. Nous avons compris des choses qui n’étaient pas claires jusqu’à ce moment là. Pour moi, c’était quelque chose de différent. Parce que dans mes dernières années, mes seuls débats étaient portés sur les couches, l’alimentation des bébés, les jouets et les activités pour enfants.

Samedi

Regardez cette VW up! GTI, que Losch Luxembourg nous avait confiée pour se promener pendant le weekend.

Sous un magnifique coucher de soleil qui a embrassé Kirschberg, le quartier des affaires luxembourgeoises, nous avons pris des photos et des vidéos du up! GTI.

Il s’agit de la citadine parfaite.

Elle est votre veste de sauvetage au milieu d’un traffic dense, pour trouver des places de parking et pour économiser de l’argent, car vous seriez surpris par la consommation de carburant. Nous sommes allées dans de nombreux endroits sans avoir à ravitailler cette voiture incroyable!

Cette voiture citadine met un sourire diabolique sur votre visage lorsque vous appuyez sur l’accélérateur. Ce bruit!… Une fois que vous conduissez “GTI”, vous ne pouvez pas vraiment revenir à autre chose !

Trier est une ville en Allemagne.

Quelqu’un m’a demandé une fois si je m’étais déjà rendue à Trèves. J’ai dit non. Mais je l’avais fait. C’est drôle comme à quelques kilomètres, les villes ont d’autres noms. Alors maintenant, vous savez que Trèves est le nom français de Trier.

Le seul défi que nous ayons réellement rencontré pour notre projet a été celui dans lequel Caroline a conduit vers Trèves sans utiliser le GPS. Et elle l’a fait avec succès. Trouver une place de parking était en fait un problème ce jour-là. Peut-être que cela aurait dû être le défi.

La première chose que nous avons faite? Nous sommes allées au restaurant. Nous voulions être certaines de ne pas avoir faim ce jour là.

En se promenant dans la ville, je me suis retrouvée à parler en tant que guide touristique, racontant et montrant à Caroline toutes sortes de choses étonnantes à propos de Trèves. Et j’ai réalisé à quel point je suis chanceuse de vivre dans cette région. Je peux aller dans 4 pays différents et 4 cultures différentes le même jour.

Bernkastel-Kues était notre prochain arrêt. J’avais tenu à lui montrer cette jolie petite ville construite sur les rives de la Moselle. Le paysage est magnifique et je savais qu’il y avait un pont que Caroline pourrait aimer (je ne m’étais pas trompée)

Sur le chemin du retour, nous avons roulé sur les rives due la Moselle, guidées par un magnifique coucher de soleil pluvieux.

En se promenant dans la ville, je me suis retrouvée à parler en tant que guide touristique, racontant et montrant à Caroline toutes sortes de choses étonnantes à propos de Trèves. Et j’ai réalisé à quel point je suis chanceuse de vivre dans cette région. Je peux aller dans 4 pays différents et 4 cultures différentes le même jour. Bernkastel-Kues était notre prochain arrêt. J’avais tenu à lui montrer cette jolie petite ville construite sur les rives de la Moselle. Le paysage est magnifique et je savais qu’il y avait un pont que Caroline pourrait aimer (je ne m’étais pas trompée)

Sur le chemin du retour, nous avons roulé sur les rives due la Moselle, guidées par un magnifique coucher de soleil pluvieux.

Dimanche

Le lendemain, j’ai emmené Caroline dans un autre pays : Luxembourg.

Nous avons d’abord conduit jusqu’au Château de Vianden. C’est sur ma liste des endroits préférés à visiter au Luxembourg. Et la route menant à ce château est vraiment sympa, l’une des meilleures pour un essai auto, à mon avis. Le up! GTI a si bien roulé sur ces routes. Je suis fière de cette petite voiture qui peut vaincre de si grandes hauteurs.

La vue est magnifique, le silence peint le paysage avec introspection. Ces murs portent tellement d’histoire. Je pense qu’être dans un château est une expérience incroyable.

Cela vous fait penser à l’évolution de l’humanité et cela pourrait aussi vous apporter des révélations. Cela vous fait contempler. Prenons par exemple une vieille tasse en céramique. Caroline et moi avons imaginé comment le créateur avait pensé au design, discuté avec sa femme de la couleur et de la taille et conclu que ce devait être le projet d’un jour. Aujourd’hui, le monde est à l’heure de pointe.

Nous possédons les mêmes choses, fabriquées en millions d’exemplaires. Nous aimons le dicton “Tout le monde est unique“. Mais comment pouvez-vous être unique dans un monde “copié-collé”? Quelle est l’ampleur de la perte de notre unicité lorsque nous possédons les mêmes choses que les autres?

Alors que nous nous éloignions du château avec ces idées en tête, j’ai évoqué le déjeuner: – Caroline, voudrais-tu déjeuner à Luxembourg, la ville?

Sa réponse m’a frappée comme un ballon de football au visage:

– Oui, nous pourrions prendre un sandwich.

Blackout complet.

Que veux-tu dire, juste un p***** de sandwich? (J’avais déjà commencé à jurer beaucoup en sa présence, car elle avait réussi à me transformer en une véritable irlandaise) Est-ce ce que c’est ce que vous mangez pour le déjeuner en Irlande? P******* de sandwiches?

– P***** oui!

Nous avons donc fini par manger des hamburgers. Vous voyez, tout est une question de compromis.

Nous avons terminé notre journée en nous promenant dans les rues de la ville de Luxembourg. Buvant du café et prenant des selfies loufoques devant des vitrines de marques de luxe que nous ne pouvons pas nous permettre.

Lundi

Les portes s’ouvrent. Nous reconduisons la up! GTI au siège de Losch Luxembourg.

Cela a marqué la fin du défi des routes françaises , donc ce fut un moment émouvant. Nous avons pris des photos, Caroline s’est forcée d’un sourire et d’un discours. Le silence a embrassé l’atmosphère tandis que nous nous éloignions de la voiture.

Je dois admettre quelque chose. Bien que j’aie passé un temps incroyable à conduire et à visiter de beaux endroits, mon bébé m’a beaucoup manqué. Mon mari a fait un travail extraordinaire ces jours-là, s’occupant de tout pendant mon absence et je lui suis reconnaissante de m’avoir offert ces vacances. Parce que c’était des vacances. Même si je dormais à la maison, j’étais absente toute la journée.

Mardi

Mon enfant et moi avons emmené Caroline à l’aéroport. Je lui ai acheté un magazine automobile français, pour lui tenir compagnie pendant le vol de retour à Dublin. Elle ne comprend pas la langue française mais je suis sûre qu’elle a aimé les photos.

Je pense que l’adieu aurait été vraiment émouvant si ma fille n’avait pas commencé à ramper sur le sol, essayant de trouver un angle pour voir quelque chose sous le bureau de la sécurité (?!).

Le fait est que j’étais la plus heureuse a courir après mon tout-petit tout en ayant le visage de lmère épuisée. Donc, parmi beaucoup d’autres choses que j’ai apprise de cette expérience, j’en ai deux que je veux écrire ici:

1. J’aime être une mère fatiguée et toujours en fuite (malgré le fait que beaucoup de mères se plaignent de leur manque de sommeil ou de moments de solitude”, elles ne pourraient plus vivre autrement, cela ne leur semblerait pas juste)

2. Est-il possible de se faire de nouveaux amis dans la trentaine? Oui.

Restez à l’écoute pour le défi du routes irlandaises!

vtks-zamioyn4-regular

Advertisements