Automotive news

La nouvelle MINI John Cooper Works GP.

La nouvelle MINI John Cooper Works GP (consommation de carburant en cycle mixte : 7,3 l/100 km ; émissions CO2 en cycle mixte : 167 g/km) est le modèle de la marque britannique le plus rapide qui ait jamais été jamais été autorisé pour la circulation routière. Un moteur turbo quatre cylindres d’une puissance de 225 kW / 306 ch catapulte le deux-places basé sur la MINI 3 portes en seulement 5,2 secondes de 0 à 100 km/h.

Une rareté avec des gênes de compétition engrange les meilleurs résultats en matière de performance dans le segment premium des petites voitures. La nouvelle MINI John Cooper Works GP (consommation de carburant en cycle mixte : 7,3 l/100 km ; émissions CO2 en cycle mixte : 167 g/km) est le modèle de la marque britannique le plus rapide qui ait jamais été jamais été autorisé pour la circulation routière. Un moteur turbo quatre cylindres d’une puissance de 225 kW / 306 ch catapulte le deux-places basé sur la MINI 3 portes en seulement 5,2 secondes de 0 à 100 km/h. La nouvelle MINI John Cooper Works GP sera présenté officiellement pour la première fois au salon Auto Show de Los Angeles (22 novembre au 1er décembre 2019) et produit ensuite dans une édition limitée à 3 000 exemplaires à l’usine MINI d’Oxford. La livraison dans le monde entier aux enthousiasmés du sport de compétition commencera en mars 2020.

P90376702_highRes_mini-john-cooper-wor
Le moteur, de loin le plus puissant qui ait jamais animé une petite voiture de la marque, une technique de châssis tarée sur la base du vaste savoir- faire issu du sport de compétition de John Cooper Works et une carrosserie optimisée au niveau de la structure allégée, de la rigidité de gauchissement et de l’aérodynamique confèrent une sensation de course à la fois puriste et intense. La nouvelle MINI John Cooper Works GP enthousiasme par sa sportivité sans concurrence et une agilité impressionnante. Il s’inscrit ainsi dans une tradition fascinante étroitement liée, depuis l’apparition sur scène de la classic Mini il y a 60 ans, au nom de John Cooper, le légendaire constructeur de formule 1.

 

Aussi bien sur la route que sur le circuit de course, cette union ne cesse de générer de forts moments sportifs : du premier Mini Cooper et de la victoire remportée au British Touring Car Championship aux séries de course du MINI Challenge, aux succès au Rallye Dakar et aux modèles John Cooper Works de la dernière génération en passant par les trois victoires finales au Rallye Monte Carlo.

P90376695_highRes_mini-john-cooper-wor

 

Le caractère exclusif et sans compromis axé sur un plaisir de conduire extrême de la nouvelle MINI John Cooper Works GP se manifeste aussi tout autant dans la puissance de son moteur que dans ses caractéristiques de performance. Il s’établit plus nettement que jamais en tête de la gamme de modèles de MINI et John Cooper Works. Son augmentation de puissance par rapport au MINI John Cooper Works est de 55 kW / 75 ch. La position prédominante de la nouvelle MINI John Cooper Works GP est ainsi encore plus affirmée que pour les sportifs extrêmes des deux générations de modèles précédentes du MINI fabriqués respectivement en une petite série de 2 000 exemplaires. La MINI Cooper S avec kit John Cooper Works GP présenté en 2006 et également la MINI John Cooper Works GP de 2013 éveillaient déjà avec leurs moteurs turbo de 160 kW / 218 ch, leur technique de châssis spécifique ainsi que leurs éléments de design et d’équipement un flair de sport de compétition d’une intensité exceptionnelle. La nouvelle MINI John Cooper Works GP amène la sensation de performance dans une petite voiture du segment premium à un tout nouveau niveau. Lors des essais effectués dans le cadre de son processus de développement de série, il a parcouru la Boucle Nord du Nürburgring en moins de huit minutes et donc en presqu’une demi-minute de moins que son prédécesseur direct.

P90376687_highRes_mini-john-cooper-wor

 

La nouvelle MINI John Cooper Works GP : ses points forts en un coup d’œil

•            Gros moteur quatre cylindres de 2,0 litres doté de la technologie MINI TwinPower Turbo et délivrant 225 kW / 306 ch ainsi que 450 Nm.

•            55 kW / 75 ch de plus que la MINI John Cooper Works.

•            Accélération de 0 à 100 km/h en 5,2 secondes, vitesse maximale : 265 km/h (non bridée).

•            Concept de refroidissement et d’alimentation en huile spécifique et conçu pour une performance maximale.

•            Système d’échappement sport spécifique du modèle pour un son fortement émotionnel.

•            Boîte de vitesses sport Steptronic à 8 rapports avec

blocage de différentiel mécanique intégré pour les roues avant.

•            Conception et tarage de la suspension propre au modèle, suspension surbaissée de 10 mm par rapport au MINI John Cooper Works.

•             Système de freinage sport très performant.

•             Structure de carrosserie, liaison du moteur et de la suspension extrêmement rigides.

•             Bouclier avant et jupe arrière propres au modèle.

•             Becquet de toit avec contour double lobe.

•             Coquilles de passage de roue musclées en carbone.

•             Habitacle avec deux places assises et poste de conduite propre au modèle.

 

Source de puissance impressionnante : Moteur quatre cylindres avec technologie MINI TwinPower Turbo.

Un moteur quatre cylindres conçu pour une puissance extrême sur la base du savoir-faire acquis en compétition délivre la puissance pour les caractéristiques de performance enthousiasmantes de la nouvelle MINI John Cooper Works GP. Le gros moteur de 2,0 litres est doté de la technologie MINI TwinPower Turbo de la dernière génération ainsi que de nombreux détails modifiés avec précision qui le diffèrent du moteur de la MINI John Cooper Works. Parmi les adaptations propres au modèle comptent un vilebrequin renforcé avec un plus grand moteur du palier principal, des pistons spécifiques, des bielles sans fourreau ainsi qu’un amortisseur de vibrations de torsion avec refroidissement optimisé.

P90376679_highRes_mini-john-cooper-wor

De plus, la puissance extrême du moteur quatre cylindres est obtenue à l’aide d’un turbocompresseur de conception nouvelle. Il est intégré dans le collecteur d’échappement et possède une soupape de circulation d’air en poussée qui contribue à une optimisation de sa réactivité. Pour tenir compte de la pression de charge plus élevée du système, le taux de compression du moteur de la MINI John Cooper Works est passé de 10,2 à 9,5. La conduite d’aspiration a également été revue. De plus grandes sections d’entrée et d’écoulement ainsi que le plus grand volume du silencieux contribuent à un débridage maximum.

 

De plus, le déploiement de puissance spontané est favorisé par l’injection d’essence de la dernière génération. Ses nouveaux injecteurs multitrous en disposition centrale permettent un débit plus élevé et injectent le carburant dans les chambres de combustion avec une pression allant jusqu’à 350 bars. La fine pulvérisation permet un dosage précis du carburant et assure une combustion très propre et une optimisation de l’efficacité. De plus, la technologie MINI TwinPower Turbo comprend une commande variable des soupapes à l’instar de la VALVETRONIC brevetée par le BMW Group et un système de calage variable des arbres à cames côté entrée et côté sortie (double VANOS).

 

La nouvelle MINI John Cooper Works GP possède en outre un carter d’huile propre au modèle avec un plus grand volume et une propre géométrie. Une alimentation en huile sûre est ainsi garantie à tout moment, même lors d’une conduite extrêmement sportive avec des valeurs d’accélération longitudinale et transversale élevées.

P90376684_highRes_mini-john-cooper-wor

 

Déploiement de puissance spontanée, envie de foncer effrénée. Les nombreuses modifications apportées au moteur de base et à la technologie MINI TwinPower Turbo se soldent par des réactions extrêmement spontanées à chaque actionnement de l’accélérateur et à un déploiement de puissance élevé qui se maintient continuellement jusque dans les régimes élevés. Le quatre cylindres mobilise son couple maximal dès à un régime de 1 750 tr/min de 450 Nm et le maintient jusque dans les régimes de 4 500 tr/min. La puissance maximale de 225 kW / 306 ch est disponible entre 5 000 et 6 250 tr/min.

 

Le punch ainsi généré peut être utilisé pour des accélérations extrêmement fulgurantes. Départ arrêté, la nouvelle MINI John Cooper Works GP se catapulte en 5,2 secondes à 100 km/h. En vitesse intermédiaire, il est également en mesure de laisser derrière lui même des véhicules sport de catégories supérieures grâce à l’élasticité élevée de son moteur. L’envie de foncer véhémente de la nouvelle MINI John Cooper Works GP ne connaît pas de limite artificielle même à haute vitesse, sa vitesse maximale étant de 265 km/h.

 

Le déploiement de puissance spontané et les montées en régime effrénées du moteur sont soulignées par le développement du son fortement émotionnel du système d’échappement développé spécialement pour le modèle. L’acoustique du moteur exprime avec authenticité les excellentes caractéristiques de performance de la nouvelle MINI John Cooper Works GP. Lors de la conduite décontractée en bas régimes, il génère une ambiance acoustique sonore discrète. À pleine charge, le déploiement de puissance fulgurant est favorisé par la faible contre-pression d’échappement et agrémenté par une ambiance acoustique inspirée du sport de compétition. L’accentuation acoustique du caractère extrêmement sportif procure une sensation de performance additionnelle pour le conducteur et le passager avant.

 

Les tubes droits du système d’échappement aboutissent dans un silencieux arrière très volumineux doté d’une structure intérieure spécifique. À partir de là bifurquent deux sorties d’échappement d’un diamètre de 90 millimètres ; elles sont intégrés au centre de la jupe arrière et dotées d’enjoliveurs en inox brossé mat. Elles mettent ainsi en scène optiquement et avec authenticité le caractère puriste de la technique d’entraînement conçue pour une puissance optimale. Le système d’échappement est doté, entre autres, d’un filtre à particules essence pour optimiser le comportement en matière d’émissions.

L’épuration des gaz d’échappement de la nouvelle MINI John Cooper Works GP satisfait à la norme Euro 6d-TEMP.

 

Propre concept de refroidissement développé sur la base du savoir-faire acquis en compétition.

Les caractéristiques de performance de l’entraînement tracent la voie pour une excellente performance aussi bien sur la route que sur le circuit de course. Les exigences qui en résultent au niveau de la gestion des températures sont remplies par un concept de refroidissement développé spécialement pour la nouvelle MINI John Cooper Works GP sur la base du savoir-faire acquis en compétition. Deux refroidisseurs de liquide de refroidissement déportés pour le circuit des températures élevées, un réservoir de compensation propre au modèle de plus grand volume, un logement indépendant du module de refroidissement, et un ventilateur électrique de plus forte puissance garantissent à tout moment une température de service optimale du moteur même sous charge élevée lors d’une conduite extrêmement sportive.

 

Le refroidissement du carter du moteur peut être bloqué temporairement au moyen d’une nouvelle soupape dite « split-cooling ». De plus, la boîte est dotée d’un circuit de refroidissement séparé.

 

Nouvelle boîte de vitesses Steptronic à 8 rapports avec blocage de différentiel mécanique.

Le moteur à haute performance de la nouvelle MINI John-Cooper Works GP est monté transversalement à l’avant selon le principe typique de la  marque. La technologie empruntée au sport de compétition est, elle aussi, utilisée pour la transmission de son excellente force d’entraînement. La nouvelle MINI John Cooper Works GP est équipé de série d’une boîte de vitesses Steptronic à 8 rapports propre au modèle et adaptée aux caractéristiques de performance et au couple élevé du moteur avec

blocage de différentiel mécanique. La dernière génération de boîte se distingue par un taux de rendement intérieur plus élevé et un plus grand étagement. Le convertisseur de couple qui se ferme immédiatement après le démarrage assure une liaison directe du moteur et une sensation de conduite spontanée. Un nouveau boîtier électronique de la boîte de vitesses permet de passages de rapports sportifs. Le confort acoustique est optimisé par un damper de nouvelle conception. La commande de la boîte de vitesses à 8 rapports Steptronic est réalisée par un levier sélecteur électronique propre au modèle. Les palettes de commande au volant, disponibles de série, permettent de sélectionner les rapports manuellement.

 

Le tarage électronique propre au modèle de la boîte de vitesses à 8 rapports Steptronic est un autre élément du pack global de technique de châssis et d’entraînement axé sur une performance maximale et qui confère à la nouvelle MINI John Cooper Works GP ses caractéristiques autonomes. Il se reflète dans une caractéristique de commande axée sur une conduite extrêmement sportive et se distingue, entre autres, par des rétrogradations de freinage plus vives et des rétrogradions multiples directes lors de fortes accélérations. De plus, un niveau de régime plus haut, une réponse directe aux passages de rapport et une dynamique de passage de rapport encore plus élevée sont sensibles en mode sport automatique (couloir de changement de vitesses DS).

 

Le blocage de différentiel mécanique intégré dans la boîte de vitesses contribue à une répartition favorable à la traction du couple d’entraînement entre la roue avant droite et la roue avant gauche dans les virages négociés avec dynamisme. Il est connecté au contrôle dynamique de stabilité (DSC) et sert de blocage transversal pour réduire la différence de régime entre les roues avant et il permet de générer un effet de blocage jusqu’à 31 pour cent en cas de sollicitation de charge. Le blocage mécanique agit aussi bien lorsque les coefficients de frottement diffèrent tout autant qu’il empêche une perte de traction en cas de différence de régime entre les roues motrices avant droite et gauche. À cet effet, il transmet une plus grande partie du couple d’entraînement sur la roue qui adhère davantage et qui tourne donc plus lentement. La tendance au

sous-virage et au survirage est ainsi contrecarrée en temps voulu. La nouvelle MINI John Cooper Works GP peut alors braquer avec agilité et accélérer de manière encore plus dynamique en sortie de virage.

 

Suspension moteur, structure de carrosserie et liaison à la suspension avec une rigidité optimisée.

La liaison propre au modèle du moteur, de la boîte de vitesses et du châssis ainsi qu’une structure de carrosserie extrêmement rigide garantissent des réactions d’une spontanéité et d’une précision maximales aux manœuvres de braquage et aux mouvements de la pédale d’accélérateur. La suspension des organes compte parmi les points forts spécialement développés pour la nouvelle MINI John Cooper Works GP. La liaison ferme du moteur et de la boîte de vitesses à la carrosserie optimise la réactivité de l’entraînement.

 

Dans la zone du soubassement, le tunnel transversal a été remplacé par un support massif pour le berceau arrière également modifié. Le cadre carré et généreusement dimensionné crée des conditions idéales pour une variante de réglage de châssis conçue pour des valeurs d’accélération transversale extrêmes. À l’extrémité avant, la liaison du châssis est optimisée par une barre antirapprochement.

 

Variante de réglage de châssis propre au modèle, contrôle dynamique de stabilité avec mode GP.

Avec des propriétés cinématiques et élastocinématiques, la technique de châssis de la nouvelle MINI John Cooper Works GP ouvre une nouvelle dimension de la sensation karting caractéristique. Dans le cadre d’essais exhaustifs effectués sur la Boucle nord du Nürburgring et autres circuits de course, elle a été accordée avec précision à la performance extrêmement élevée du moteur et au concept de véhicule d’un sportif d’exception dans le segment des petites voitures. Les variantes propres au modèle de l’essieu à jambe de suspension à articulation simple pour les roues avant et de l’essieu arrière multibras ont également été optimisées au niveau de la rigidité. Dans le but d’augmenter l’agilité, la voie a été augmentée et la structure surbaissée de 10 millimètres par rapport à la MINI John Cooper Works. Des ressorts porteurs spécialement tarés font tout autant partie du châssis propre au modèle que les amortisseurs additionnels et les barres stabilisatrices spécialement accordées. Des paliers d’articulation de nouvelle conception permettent des valeurs d’appui plus élevées au niveau des roues avant. De concert avec les valeurs d’appui également plus élevées des roues arrière, ils augmentent le potentiel de transmission de la force de guidage latérale dans les virages négociés avec dynamisme. Des paliers de barres stabilisatrices fortement prétendus au niveau des essieux avant et arrière optimisent la stabilisation du roulis lors d’un braquage spontané.

 

Outre la liaison, le design du châssis présente également de nombreuses mesures visant à augmenter la rigidité. Les caractéristiques de maniabilité précises de la nouvelle MINI John Cooper Works GP sont favorisées, entre autres, par des silentblocs plus rigides dans les paliers-supports des essieux avant et arrière. Les quatre bras de suspension latéraux de l’essieu arrière sont équipés à l’extérieur d’articulations métalliques sans jeu avec douille à portée sphérique au lieu des silentblocs, et à l’intérieur de silentblocs très rigides. La barre antirapprochement dans le compartiment moteur est vissée directement aux paliers-supports de l’essieu avant.

L’étendue des fonctions de série de la direction assistée électromécanique comporte l’assistance à la direction Servotronic tarée sur la vitesse pour une précision maximale dans les virages négociés à grande vitesse ainsi que pour des manœuvres de stationnement confortables à vitesse réduite. En alternative au réglage standard, le contrôle dynamique de stabilité (DSC) offre également un mode GS qui se laisse activer au moyen de la touche Toggle. Avec ce réglage, les seuils des interventions de stabilisation du système de freinage et de la commande du moteur sont ainsi rehaussés. En combinaison avec le blocage de différentiel mécanique, la maniabilité agile de la MINI John Cooper Works GP est assistée avec une plus grande intensité. De plus, la touche Toggle qui active le contrôle dynamique de stabilité peut également être utilisée pour activer le mode DSC off.

 

Système de freinage sport et jantes forgées de construction allégée de forme exclusive.

Le système de freinage sport de la nouvelle MINI John Cooper Works GP contribue à une performance de ralentissement constamment élevée même en cas de sollicitations intenses. Il comprend des freins à disque à étriers fixes à quatre pistons sur les roues avant ainsi que des freins à disque avec étriers flottants à un piston sur les roues arrière. Le système de freinage sport se distingue par une stabilité élevée ainsi qu’une sensation à la pédale directe et clairement définie. Les étriers de frein avant sont en aluminium et sont combinés à des disques ventilés à l’intérieur de 360 × 30 millimètres. Ils sont peints en Chili Red et arborent le logo John Cooper Works.

 

La nouvelle MINI John Cooper Works GP est équipé de série de jantes forgées de construction allégée de 18 pouces. Les jantes en alliage léger de format 8,0 J × 18 pèsent moins de neuf kilos et sont habillées de pneus haute performance spécialement conçus pour le sportif d’exception. Les chapeaux de moyeu des jantes exclusives en alliage léger arborent la signature GP. La structure et le profil des pneus de taille 225/35 R 18 sont conçus pour garantir une précision directionnelle maximale, une transmission optimale de la force de guidage latérale dans les virages négociés avec sportivité ainsi qu’une plus grande traction lors de l’accélération et de la décélération.

 

Design unique, caractéristiques aérodynamiques optimisées.

La nouvelle MINI John Cooper Works GP possède des éléments de design propres au modèle, qui manifestent clairement sa position de sportif d’exception dès sur la ligne de départ. De plus, ils contribuent essentiellement à un comportement routier stable et contrôlable avec précision même dans les situations très dynamiques. La carrosserie modifiée dans les détails optimise en premier lieu la balance aérodynamique ainsi que l’alimentation ciblée en air de refroidissement des organes d’entraînement et du système de freinage. Le grand becquet de toit avec contour double lobe, la forme propre au modèle de l’encadrement du bouclier avant appelé « bande noire » et la lèvre du spoiler avant de la nouvelle MINI John Cooper Works GP harmonisent avec précision pour former un pack visant à réduire la portance. Les valeurs de portance au niveau de l’essieu avant et de l’essieu arrière sont nettement réduites par rapport à celles du MINI John Cooper Works.

 

De plus, le bouclier avant présente des entrées d’air généreusement dimensionnées. Le becquet de toit dépassant largement la ligne latérale joue un rôel  central pour l’optimisation des caractéristiques de dynamique de conduite. Avec son profil de becquet inversé, il génère un maximum de force motrice pour presser le véhicule sur la chaussée à vitesses élevées avec un coefficient d’entrée dans l’air aussi faible que possible.

 

Coquilles de passage de roue en plastique renforcé de fibres de carbone. Les grosses coquilles de passage de roue évasées de manière de la nouvelle MINI John Cooper Works GP sont l’une des particularités d’optique à la fois uniques et importantes pour les caractéristiques aérodynamiques. Elles permettant de combiner l’utilisation de grandes voies et de larges roues avec une alimentation en air optimisée dans la partie latérale.

 

Les coquilles de passage de roue sont fabriquées selon un procédé de fabrication spécial et dans une combinaison de matières utilisée pour la première fois par le BMW Group et constituée d’une sous-structure en thermoplastique et d’une coquille extérieure en plastique renforcé de fibres de carbone. Une structure allégée intelligente va ainsi de pair avec une utilisation durable des ressources. La matière première utilisée pour les coquilles extérieures constituées d’un non-tissé CFK particulièrement léger est une matière de recyclage ennoblie provenant de la production de la BMW i3 et de la BMW i8. Les quatre composants CFK nécessaires pour chaque véhicule sont fabriqués avec un outil commun par le procédé par pressage humide. Ce cette manière, il est possible d’utiliser un processus de fabrication, utilisé jusqu’alors seulement dans la fabrication de grosses séries. De plus, les coquilles de passage de roue avec leur structure CFK exactement cousue, une double peinture matte et une numérotation continue pour chacun des 3 000 véhicules produits confèrent une valorisation optique unique. La nouvelle MINI John Cooper Works GP est le premier véhicule de série du BMW Group avec une peinture optique CFK. La numérotation individuelle avec les suites de nombres « 0001 » à « 3000 » est appliquée sur les surfaces des coquilles de passage de roue selon un procédé de transfert de peinture de conception nouvelle.

 

Des accents de design propres au modèle signalisent une sportivité puriste. Le caractère puriste de la nouvelle MINI John Cooper Works GP est axé sur une performance maximale et est souligné par des accents de design appliqués avec précision. La seule peinture disponible est la couleur exclusive Racing Grey metallic. Le toit et les coquilles des rétroviseurs extérieurs sont peints dans la couleur contrastée Melting Silver metallic.

 

Tout comme le becquet avant, la jupe arrière avec les feux de brouillard intégrés se distingue par sa forme autonome. Une traverse appliquée sur la calandre, les inserts dans l’entrée d’air inférieure et la face intérieure du becquet de toit sont peints dans la couleur très brillante Chili Red. Les logos GP à l’avant et à l’arrière, sur les faces extérieures du becquet de toit et sur les baguettes de recouvrement de bas de marche sont de finition Rosso Red metallic matt, tout comme les films de décoration appliqués au-dessus des bas de caisse et arborant un « GP » stylisé.

 

La peinture noire des encadrements de phare, de la calandre centrale et des feux arrière, pour la trappe de réservoir et les poignées de porte ainsi que les inserts sur le capot et le logo MINI à l’avant et à l’arrière du véhicule mettent un accent caractéristique. Les inserts noirs des phares

et les feux arrière assombris au maximum et avec structure Union-Jack soulignent la sportivité sans compromis de la nouvelle MINI John Cooper Works GP.

 

Poste de conduite de voiture de sport avec deux places assises et amortissement acoustique réduit.

Deux places assises et un amortissement acoustique réduit visant à optimiser le poids confèrent à l’habitacle de la nouvelle

MINI John Cooper Works GP un flair de voiture de sport authentique. L’équipement de série comprend des sièges sport John Cooper Works habillés d’une sellerie Dinamica / cuir avec bordures argentées, surpiqûres rouges, un badge GP au-dessous des appuis-tête intégrés et des sangles de ceinture rouges. La baguette décorative côté passager avant porte le numéro du véhicule. Elle est réalisée individuellement selon un procédé d’impression 3D pour chacun des 3 000 sportifs de l’extrême.

 

Le volant John Cooper Works propre au modèle doit, lui aussi, son caractère exclusif à des accents réalisés selon un procédé d’impression 3D. La couronne de volant en cuir Walknappa présente, en plus de surpiqûres rouges, un marquage central en métal pour la position 12 heures, réalisé dans un processus de fabrication additif. Les palettes de commande au volant sont également réalisées en métal selon un procédé d’impression 3D. Une structure alvéolaire caractéristique est visible sur les surfaces auprès du logo GP. Les logos GP rouges appliqués sur les tapis de sol, des bandes doubles rouges dans le même coloris sur le sélecteur de vitesses et la barre transversale en aluminium peinte en rouge derrière les sièges mettent des accents de couleur dans le poste de conduite qui se présente autrement de couleur foncée. Cette dernière sert de protection pour empêcher que les bagages ne glissent à l’avant en cas de brusques manœuvres de freinage.

 

Combiné d’instruments numérique et instrument central avec affichages propres au modèle.

Un climatiseur automatique, le pack Connected Navigation Plus, qui comprend également la téléphonie avec recharge sans fil et un système d’alarme antivol sont, entre autres, disponible pour la nouvelle MINI John Cooper Works GP. Le système Connected Media, qui visualise des affichages propres au modèle sur l’écran de 6,5 pouces de l’instrument central, est disponible de série. L’équipement de série comprend, en outre, un combiné d’instruments numérique logé sur la colonne de direction. La vitesse du véhicule est affichée sur l’écran couleur de 5 pouces sous forme numérique et par cadran. La représentation propre au modèle comprend la réponse temporaire et l’affichage permanent après activation du mode GP. Un logo GP est visible en permanence sur le bord supérieur de l’écran. La visualisation graphique avant le démarrage du véhicule montre une image propre au modèle avec un logo GP.

 

Remarque : Toutes les valeurs concernant les performances du véhicule, la consommation de carburant et les émissions CO2 sont des valeurs provisoires.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: